webleads-tracker

ACTUALITé

« Avec le LAB’O, nous accompagnons toutes les entrepreneurs innovants qui souhaitent se développer en région Centre-Val de Loire »

13/06/2022

Le salon Viva Technology – qui se tiendra à Paris du 15 au 18 juin – est l’occasion rêvée d’un passage en région Centre-Val de Loire pour rencontrer Julien Goujon, directeur du LAB’O Village by CA Orléans, un des lieux totems d’un territoire qui a fait de l’innovation un des moteurs de son développement.


Lancé en 2016, le Lab’O est le site emblématique de la French Tech Loire Valley. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de son succès ?
Intégré au sein du dispositif ‘Village by CA’, le LAB’O est, avant tout, un lieu de convergence et d’échange des savoirs. Il met à la portée des néo-entrepreneurs un écosystème dynamique et un environnement de travail unique pour lancer ou développer leur projet. Aujourd’hui, ce sont 40 startups qui sont hébergées au sein du LAB’O. Elles bénéficient toutes, quel que soit leur domaine d’activité, d’un accompagnement sur mesure afin de répondre, en fonction de leur degré de maturité, à leurs problématiques : structuration du projet, business plan, étude de marché, mise en relation avec des partenaires potentiels, financement, accompagnement levée de fonds…

blank
Le LAB’O, accélérateur de l’innovation

Très concrètement, c’est quoi le Lab’O ?
Le Lab’O est le fruit d’un partenariat entre Orléans métropole et le Crédit Agricole à travers son réseau Village by CA. La Technopole d’Orléans est, quant à elle, en charge de définir la stratégie du LAB’O et les moyens – très opérationnels – d’y parvenir. Outre une quarantaine de startups, le bâtiment héberge sur 14 000 m², 6 centres de ressources de façon à ce que ces dernières puissent disposer directement au sein du site des compétences qu’elles peuvent mobiliser. Industry Lab, véritable centre de prototypage, est un exemple de ce que peuvent proposer ces centres de ressources. Nékoé, Cresitt, LAB’IA Loire Valley sont, respectivement dans les secteurs du design des services ou de l’électronique et de l’intelligence artificielle d’autres parfaites illustrations de cette stratégie.

Le concept du Lab’O a-t-il évolué pour mieux coller aux attentes des startups qu’il héberge ?
Le Lab’O se positionne comme l’interlocuteur privilégié des entreprises qu’ils hébergent. Charge à lui, via son réseau, de trouver les experts les plus à même de répondre aux problématiques de l’entreprise. Avec succès puisqu’au lancement, le Lab’O comptait une dizaine d’entreprises contre une quarantaine de startups aujourd’hui. Une montée en puissance qui a également un peu modifié sa vocation initiale. D’abord, incubateur numérique, c’est-à-dire ouvert à toutes les entreprises du digital, il s’est petit à petit positionné plus spécifiquement sur l’accélération de l’innovation ce qui nous a notamment amené à revoir notre grille de sélection avec, de fait, une attention plus particulière portée sur les critères innovants.


Avec quelques belles réussites à la clef ?
Dans le monde de l’innovation, on le voit bien avec les licornes françaises, les temps sont – paradoxalement – toujours un peu plus longs, notamment parce qu’ils reposent bien souvent sur des avancées technologiques. Au niveau du Lab’O, nous avons notamment eu le plaisir d’incuber et d’accélérer l’entreprise NUOO. Spécialisée dans la cosmétique bio, elle poursuit aujourd’hui son développement au sein de la région Centre-Val de Loire et compte une vingtaine d’employés et six boutiques à l’échelle nationale en plus d’une offre digitale qui fonctionne particulièrement bien sur Internet. Plus récemment, la startup DessIA Technologies créée en Région Parisienne a intégrée le LAB’O après une levée de fonds de 5,5 millions d’euros notamment auprès du fonds Régional Loire Valley Invest..


Cette capacité à attirer et garder sur le territoire les entrepreneurs innovants, bien après leur incubation ou accélération, à quoi l’attribuez-vous ?
La grande force du territoire, c’est la proximité. Le Centre-Val de Loire est une région à taille humaine. Ici, on n’est pas un projet parmi d’autres, l’écosystème parfaitement adapté permet de mobiliser facilement les personnes en capacité de faire avancer un projet. Agences de développement économique, BPI, établissements bancaires, institutionnels… tous ces acteurs se connaissent et ont l’habitude de travailler ensemble offrant ainsi aux porteurs de projet la possibilité d’avoir rapidement des réponses à ses problématiques afin de développer son activité innovante dans de bonnes conditions en région Centre-Val de Loire. La position centrale du territoire et la proximité avec l’Ile-de-France sont aussi des atouts importants mais mes échanges avec les entrepreneurs innovants sont unanimes à louer la facilité d’échanger avec les parties prenantes sans barrières à l’entrée. Le cadre de vie et le dynamisme du territoire jouent également un rôle. On a, en Centre-Val de Loire, un vivier de profils tech extrêmement fourni, des grands groupes de SI, des Entreprises de service du numérique (ESN), des industries fortes telles que la Défense ou la Cosmétique. Une combinaison qui permet au territoire d’attirer beaucoup de startups à la recherche du bon environnement pour se développer. Un constat que l’on fait aussi au sein du LAB’O puisque 2/3 des entreprises hébergés chez nous sont exogènes, c’est-à-dire qu’elles viennent d’au-delà du territoire.

blank
Julien Goujon, directeur du LAB’O

Peut-on parler d’un véritable esprit Centre-Val de Loire dans le domaine de l’innovation ?
Malgré les deux ans de crise liée au Covid, la dynamique est toujours là. Tout le monde se connait et tout le monde est capable de mobiliser son réseau autour d’un projet qui lui semble valoir le coup. Nous partageons tous une volonté commune, celle de contribuer au développement du Centre-Val de Loire et des startups innovantes locales ou qui nous rejoignent. Ici, on n’oublie jamais que la priorité, c’est le profit de l’entreprise !


Un dernier mot sur le petit frère du Lab’O, l’Agreen Labo ?
Lancé fin 2021, l’AGREEN LAB’O Village by CA est spécialisé dans les AgTech, le numérique et le digital au service de l’agriculture de demain. Un véritable incubateur/accélérateur thématique qui vient renforcer l’offre du territoire et se présente comme un complément idéal du LAB’O qui conserve sa vocation généraliste. Peut-être une première sur une stratégie visant à développer de nouveaux incubateurs/accélérateurs thématiques directement en lien avec l’identité et les forces de la région Centre-Val de Loire.

Découvrez l’écosystème digital et les autres lieux d’accueil en région Centre-Val de Loire :

Votre expert :

Cécile Delepine

Multi-secteurs

Vous souhaitez un accompagnement pour la création de votre entreprise ?

Un expert vous recontactera sous 24h gratuitement et en toute confidentialité

« En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si je le souhaite. »

Merci !

Nous avons bien reçu votre formulaire et nous vous en remercions. Un chargé d’affaire vous rappelera sous 48h pour prendre note de votre cahier des charges et vous proposer les meilleures solutions d’accompagnement pour votre projet.

Vous pouvez également programmer un rendez-vous à la date et à l’heure de votre choix avec l’un de nos conseillers.

CE SITE WEB UTILISE DES COOKIES POUR VOUS ASSURER LA MEILLEURE EXPÉRIENCE SUR NOTRE SITE WEB.​