webleads-tracker

Les actualités d'Innov-Hub

« Un cadre de travail unique pour les entrepreneurs qui souhaitent développer leur activité »

« Un cadre de travail unique pour les entrepreneurs qui souhaitent développer leur activité »

En quelques années, la Tunisie s’est imposée comme un des hauts lieux de l’innovation en Afrique et dans le monde. Directeur général de Novation City, Hichem Turki fait le point sur les actions menées par le pôle de compétitivité de Sousse pour favoriser et renforcer la coopération entre les acteurs clés du secteur. Un échange révélateur du travail mené par la Tunisie pour proposer un écosystème performant au service de la croissance des entrepreneurs 4.0. 

Comment est née Novation City ?

Rebaptisée Novation City en 2018, la société de pôle de compétitivité de Sousse (SPC) a été créée, en 2009, sous l’impulsion du plan stratégique mis en place par le gouvernement pour promouvoir et moderniser certains secteurs stratégiques comme le textile, l’agroalimentaire et l’innovation technologique. C’est sur ce dernier point que le pôle, construit sur le principe d’un partenariat public-privé, a porté ses efforts jusqu’à devenir un véritable hub au service de l’innovation.

Un pari réussi ?

Aujourd’hui, Novation City accueille, sur près de 250 hectares, des grandes écoles, des centres de recherche prestigieux mais également une multitude d’entreprises innovantes. Des grands groupes mais également des ETI et des startups attirés par l’écosystème que nous avons bâti et qui souhaitent bénéficier de conditions de travail et de développement uniques. Novation City a été imaginée comme un véritable lieu d’expérimentation et tout a été mis en œuvre pour y parvenir. La pépinière où une vingtaine de startups spécialisées dans la mécatronique sont installées en est une parfaite illustration.


 La société germano-japonaise Yamaïchi Electronics a choisi Novation Mechatronic City pour implanter son nouveau centre de développement.

La mécatronique, un des grands axes de développement de Novation City ?

Un peu plus de 50 hectares sont dédiés à la mécatronique. Dans cet espace, sont regroupés des acteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche-développement, de l’innovation mais également des activités industrielles légères, high-tech sans oublier une partie dédiée aux services et notamment aux dispositifs d’accompagnement. Ce véritable cluster a permis de développer de nombreux projets collaboratifs dont certains sont aujourd’hui commercialisés à l’international. Un véritable tremplin pour les startups et PME innovantes que nous hébergeons.

Avez-vous des exemples ?

De Proxym IT, lancé en 2006 avec 3 ingénieurs, contre un peu plus de 250 aujourd’hui, à Enova Robotics les exemples de success stories ne manquent pas. En quelques années, Proxym IT s’est ainsi imposé comme l’un des leaders mondiaux dans les solutions de e-government et e-administration et compte parmi ses partenaires des pays aussi exigeants que les Emirats Arabes Unis, le Qatar ou encore le Koweït. L’épidémie de Covid-19 a également été un véritable révélateur pour nombre des startups que nous accueillons et qui ont su s’adapter et proposer un développement pratique de leur innovation notamment dans le secteur hospitalier. La société Enova Robotics s’est particulièrement illustrée avec le lancement d’un robot au service du personnel soignant. Capable de prendre la température, le taux de saturation dans le sang, la pulsation, il a permis au personnel soignant d’exercer son activité en limitant les risques de transmission du virus. Quelques mois plus tôt, la société avait déjà été sous le feu des projecteurs avec son robot intelligent Pguard, déployé par le ministère de l’Intérieur lors du premier confinement.


La société Enova Robotics s’est particulièrement illustrée, pendant la crise , avec le lancement d'un robot destiné à assister le personnel soignant.

Une belle illustration de ce que peut apporter l’innovation à l’industrie 4.0…

Tout à fait. A Novation City, nous avons fait nôtre ce concept inventé par nos amis germaniques en 2010 et qui consiste à revoir complètement l’organisation des moyens de production grâce à la digitalisation et aux progrès liés aux nouvelles technologies. C’est ainsi que, en partenariat avec l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), nous avons implanté sur le site de Novation City, un centre de compétences dans le domaine de l’industrie 4.0. Dans le cadre du programme INNOV’I, piloté par Expertise France, nous avons également imaginé, en partenariat avec l’Union Européenne, un incubateur dédié, lui aussi, à l’industrie 4.0. C’est d’ailleurs tout sauf un hasard si de nombreux groupes internationaux opèrent déjà depuis Novation City. On peut, par exemple, citer la société germano-japonaise Yamaïchi Electronics qui a choisi d’implanter son centre de développement au sein de Novation Mechatronic City ou encore le groupe Draexlmaier qui y a aussi implanté son centre de développement automobile. Les industriels Hamelin et Rosenberg ont également fait le choix de la Tunisie en implantant leurs unités de production et de développement à Novation Industriel City.

Quel message souhaiteriez-vous passer aux entreprises internationales qui hésitent encore à rejoindre la Tunisie ?

Dotée d’un centre de vie, de transports propres et électriques, de navettes autonomes, de vidéo surveillance, d’accès contrôlé, d’un centre administratif, d’un parc sportif et d’un centre culturel, Novation City reflète tout ce que la Tunisie peut offrir aux entrepreneurs internationaux : un cadre de travail unique dédié aux chefs d’entreprise qui souhaitent développer leur activité dans les domaines de l’innovation et de la technologie. En parallèle, nous proposons de nombreux services pour simplifier le quotidien des entrepreneurs. Facility management, services d’aide à l’implantation mais également accompagnement administratif et RH, tout a été mis en œuvre pour faciliter leur intégration. Mais nous ne nous arrêtons pas là puisque nous mettons également tout en œuvre pour encourager, via de nombreux défis, les synergies et le travail collaboratif au sein de Novation City. Enfin, je conclurai en soulignant, que rejoindre la Tunisie, c’est s’assurer de profiter des atouts d’un territoire parmi les plus innovants au monde mais aussi d’une population jeune et hautement qualifiée. Une chance unique pour les entrepreneurs qui souhaitent bénéficier, à la fois, des opportunités offertes par l’Europe et le continent Africain pour leur expansion.

Pour en savoir plus et participer au webinar 'Produire et innover aux portes de l'Europe : la Tunisie, un partenaire stratégique et technologique incontournable'