webleads-tracker

Les actualités d'Innov-Hub

« Faire du Centre-Val de Loire un des hauts lieux du digital en France ! »

« Faire du Centre-Val de Loire un des hauts lieux du digital en France ! »

Président de la French Tech Loire Valley, Julien Dargaisse est également le fondateur de nombreuses startups et une figure de l’innovation en Touraine. Bref, le candidat idéal pour nous dresser le portrait d’une région qui entend bien s’imposer comme une figure de proue de l’innovation en France et un représentant du savoir-faire tricolore dans le reste du monde.

Avant de parler écosystème et innovation, pourriez-vous nous parler brièvement de votre parcours ?

Je suis né à Vendôme, tout près de Tours. Après des études à l’Ecole supérieure de commerce et de management (ESCEM) de Tours et à l’Instituto Tecnologico y des Estudios superiores de Monterrey, au Mexique, j’ai suivi celle qui allait devenir mon épouse à Londres où j’ai commencé à développer mon projet qui allait se concrétiser, en 2010, avec la création d’InterviewApp. Né de mon expérience et de la difficulté de valoriser mes compétences auprès des recruteurs français depuis l’étranger, InterviewApp avait - et a toujours - pour vocation de simplifier les échanges entre les deux parties en éliminant les contraintes liées à la visio-conférence. Un concept véritablement novateur à une époque où Skype était encore la seule plateforme de mise en relation.

Julien Dargaisse, président de la French Tech Loire Valley

Un succès immédiat ?

Nous proposions un service très différenciant avec un système d’enregistrement vidéo en différé qui permettait de ne pas être soumis aux contraintes de débit mais également de calibrer les interviews pour éviter des entretiens à rallonge. Une véritable réponse aux besoins des candidats pour humaniser leurs candidatures et des recruteurs qui pouvaient examiner une dizaine de candidature au lieu de passer seulement deux ou trois entretiens téléphoniques en une heure. Aujourd’hui, InterviewApp compte près de 2 000 clients : des grands groupes comme Adecco, LVMH ou le CNED mais également des organisations plus modestes dont des startups qui ont compris tout l’intérêt qu’ils pouvaient tirer de notre solution.

Mais pourquoi avoir choisi le Centre-Val de Loire pour vous développer ?

A mon retour d’Angleterre, j’ai rejoint Paris mais je me suis rapidement heurté à un certain nombre de difficultés pour obtenir des financements mais également en lien avec des problématiques RH. En revenant à Tours, j’ai bénéficié d’un accompagnement véritablement personnalisé. Je n’étais plus un dossier parmi d’autres ce qui m’a permis de considérablement accélérer le développement de mon concept. Via le réseau Entreprendre Val de Loire, j’ai pu bénéficier d’un prêt d’honneur de 30 000 euros et intégrer l’incubateur de Tours. Dans le domaine du recrutement, rejoindre le territoire a également été un atout puisque mon projet atypique avait de quoi séduire les professionnels du digital et les jeunes sortis de l’école.

Une première étape avant la création, en 2012, de PALO ALTOURS, puis de « LE HQ TOURS », en 2018 et de Digital Loire Valley cette année…

Ces trois évènements s’inscrivent dans une même dynamique et poursuivent un objectif commun : favoriser l’émergence d’une véritable communauté digitale au sein du Centre-Val de Loire. En 2012, avec la création de PALO ALTOURS, l’objectif était de diffuser la culture du numérique au plus grand monde puis avec Digital Loire Valley de tisser de tisser un réseau entre les acteurs du numérique en région et de favoriser les complémentarités mais également de travailler sur des problématiques communes (leviers de développement, recrutement, formation…). Avec la création de « LE HQ Tours", nous offrons un lieu de 1000m2 pour travailler, se réunir et se former à l’innovation qui permet de créer de la densité entre les acteurs locaux et de favoriser la collaboration ! Aujourd’hui on compte un peu plus de 80 « coworkers résidents » et environ 150 coworkers nomades qui utilisent le site de manière intermittente. « LE HQ Tours » offre également deux espaces dédiés à l’organisation d’évènement. Ce bâtiment intelligent, entièrement domotisé, est facile d’accès et il est possible, quel que soit le besoin, d’effectuer une réservation en seulement quelques clics.

Dans le même temps, vous avez également œuvré au développement de la French Tech Loire Valley…

A mes yeux, il est indispensable d’instaurer un dialogue permanent avec les pouvoirs publics pour promouvoir l’essor d’une véritable communauté digitale en France. Nous avons d’ailleurs été la première région, en 2017, sous l’impulsion de Mounir Majhoubi, alors Secrétaire d’Etat, à créer un Conseil régional du numérique pour favoriser l’échange entre les entreprises et les pouvoirs publics. Deux ans plus tôt, nous avions déjà posé les bases de la French Tech Loire Valley en partenariat avec la Région, Orléans Métropole et Tours Métropole Val de Loire avant d’être rapidement rejoint par les communautés « Tech » de Blois, de Bourges, de Châteauroux, de Dreux puis de Chartres. Une dynamique qui a été couronnée, en avril 2019, avec l’obtention du label Communauté French Tech qui renforce le développement des startups et PME innovantes du territoire.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Aujourd’hui, nous en sommes où les grandes métropoles étaient il y a deux, trois ans mais c’est tout sauf une faiblesse car nous allons pouvoir nous inspirer de leur travail, de leurs réussites et de leurs échecs pour gagner du temps et éviter certains des chausse-trappes qui ont pu freiner leur croissance. En partenariat avec l’Agence de développement économique Dev’UP, nous avons l’ambition de faire de la Touraine un des hauts lieux du digital en France mais également à l’international. C’est le bon moment pour s’installer en Touraine. Nous sommes plus actifs que jamais et nous continuons, malgré la crise sanitaire, de tisser du lien avec nos homologues un peu partout dans le monde notamment avec la French Tech de Montréal pour renforcer notre réseau. Et puis soyons honnête, le Centre-Val de Loire offre une qualité de vie incomparable. C’est un luxe pour un jeune papa actif comme je le suis de pouvoir accompagner à pied ses enfants à l’école, de savoir qu’ils vont grandir dans une ville plus sûre que certaines très grandes métropoles et d’être seulement à quelques minutes de son lieu de travail.


Pour en savoir plus et participer au webinar 'La région Centre - Val de Loire, nouvel eldorado des entreprises du digital'




Pour vous inscrire au webinar 'La région Centre - Val de Loire, nouvel eldorado des entreprises du digital', du mercredi 10 février 2020, cliquez dès maintenant sur ce lien ou le bouton ci-dessous. 

Je m'inscris !

Contactez-nous

01 78 76 78 00